Le Vitaliseur de Marion pour la cuisson à la vapeur douce

 

 

Comment j’ai découvert le Vitaliseur de Marion?

Suite à de graves problèmes de santé, en faisant des recherches j’ai vite compris que mon alimentation et les modes de cuisson que j’avais l’habitude d’utiliser n’étaient pas au top pour ma santé et celles de mes enfants.

Une alimentation saine avec des produits frais bio et de proximité était la clé d’une bonne santé physique et morale. Adieu produits transformés salés et sucrés, même si nous en consommions assez peu!

En parcourant des articles sur les différents conservateurs, colorants, additifs et nano particules que contiennent ces produits, j’ai pris conscience que leur consommation était nuisible à notre santé et  le « fait maison » à base de produits (non transformés) de saison, de qualité, de proximité , si possible bio, était indispensable. Je vous conseille, sur le sujet, le livre d’Anthony Fardet « Halte aux aliments ultra transformés! » paru en 2017 aux éditions Souccar qui confirme, sur des appuis scientifiques, la responsabilité des ces produits transformés, dans l’émergence de maladies chroniques.

Ensuite, je me suis intéressée à la cuisson des aliments. Là encore, j’avais, décidément encore une fois tout faux!

La cuisson des aliments est importante car, certaines, comme la célèbre cocotte-minute (personnellement beaucoup utilisée pour sa cuisson rapide) qui utilise la cuisson à la vapeur dure à plus de 100 °C et souvent 130 °C. Même si vous baissez le feu, dès lors que la soupape se met en rotation (elle ne peut le faire que si la pression est suffisante, c’est-à-dire dès que la température est suffisamment élevée), les temps de cuisson commencent… Pourtant le chauffage des aliments a débuté 15 ou 20 minutes auparavant. De nombreuses vitamines sont détruites, les minéraux sont transformés (ils subissent une précipitation qui les rend inassimilables…), les enzymes sont désactivées, les couleurs sont passées et les goûts sont fades. En somme, cette cuisson est dépassée. Elle a eu son heure de gloire (plus de 60 millions de cocottes vendues en France), mais les fabricants eux-mêmes ont l’air de changer leur fusil d’épaule.

Le matériel de cuisson est tout aussi important, il est préférable d’utiliser de poêles, faitout, woks par exemple en inox. je vous l’accorde c’est plus cher à l’achat mais comparativement, si vous achetez de la qualité,  à la longue cela est nettement moins onéreux car vous les garder bien plus longtemps. Le Vitaliseur de Marion pour la cuisson à la vapeur douce complète la gamme puisqu’il est conçu tout inox. Me concernant il est indispensable.

Ces changements d’habitudes cruciales pour notre santé, nous ont permis de retrouver la santé mais aussi les saveurs des produits préparés à la maison.

 

Histoire de la Vapeur douce

La cuisson à la vapeur existe depuis plus de 6000 ans et s’est beaucoup développée dans les pays asiatiques. Très tôt, ces civilisations ont compris l’importance de la nourriture pour préserver leur santé et ont admis que la cuisson était le siège de transformations et de destructions importantes.Tous les spécialistes reconnaissent aujourd’hui que la cuisine à la vapeur douce est la cuisson diététique par excellence : elle respecte le goût et la texture des aliments tout en préservant leur valeur nutritive.Si quelques principes simples permettaient naguère de définir une bonne hygiène alimentaire. Varier son alimentation, manger raisonnablement, à des heures régulières ils ne sont plus tout à fait suffisants aujourd’hui.

Mon Vitaliseur de Marion

Je découvre le Vitaliseur de Marion, commande Le grand chef (ancien modèle, il en existe un nouveau), modifie mes mauvaises habitudes et mes courses aussi.

A sa réception, je le trouve beau, élégant et sa conception intelligente. C’est un ingénieur chimiste, André Cocard, détenteur de nombreux brevets dans des domaines variés, qui conçu un premier appareil de cuisson vapeur douce, à l’époque révolutionnaire. Marion Kaplan,  alors associée à la promotion et à l’élaboration de recettes de cuisine avec ce cuit vapeur, l’a fait de son côté évoluer en calculant le diamètre des trous, leur nombre et leur répartition sur le nombre d’or* (1.61803398875), utilisé aussi pour définir les proportions de la marmite, du tamis et du couvercle en forme de dôme.

Comme j’ai quelques notions de géobiologie, je décide de tester le taux vibratoire (l’énergie), sur l’échelle de Bovis, d’une pomme de terre entière avec la peau mais cuite de 3 façons différentes.

  • Cuisson à l’eau
  • Cuisson dans le panier vapeur du Thermomix TM31
  • Cuisson avec le Vitaliseur de Marion

Je prends en référence le taux vibratoire de la pomme de terre crue. La cuisson terminée, je constate que seule la pomme de terre cuite avec le Vitaliseur est très très proche du taux vibratoire de référence. Ensuite, vient un peu loin derrière, la cuisson au Thermomix, et vraiment en dernier la cuisson à l’eau. Pas de doute, la cuisson à la vapeur douce avec le Vitaliseur ne détériore pas l’énergie des aliments, mais pas seulement….

Je pousse l’expérience plus loin en préparant une soupe avec le Vitaliseur  de Marion, une au Thermomix TM31, une dernière cuite dans un faitout avec de l’eau. C’est encore une fois le Vitaliseur de Marion qui arrive en tête devant le Thermomix. La soupe est bien plus goutteuse, si vous utilisez des légumes bio c’est encore plus flagrant. Personnellement, j’ai constaté qu’une soupe cuite au Vitaliseur, ne me fait pas de rétention d’eau contrairement à une soupe cuite normalement, sans doute parce que les légumes sont cuits à part?

L’essayer c’est l’adopter! Je réalise soupes, purées (les légumes gardent toute leur saveur),  pains, cakes salés comme sucrés grâce au moule à cake compris dans le Pack du Grand Chef, gâteaux, poissons, volailles, viandes, œufs etc…J’utilise le Vitaliseur également pour décongeler mes préparations (restes ou faites d’avance pour gagner du temps) puisque intolérants à la levure, nous ne pouvons consommer, les restes de la veille ou des plats réalisés d’avance puis pour réchauffer les plats réalisés du jour.

Récemment  des accessoires ont été ajoutés avec le modèle Grand Chef, 3 récipients en céramiques et un support en liège. Pour le modèle Petit Robinson, 2 récipients en céramiques  et le support en liège (très pratique en dessous de plat). Ils permettent de cuire, mariner, confire, réaliser des sauces, des gâteaux et de nombreux desserts. Vous trouverez, dans la rubrique « Recettes, vapeur douce » des recettes réalisées avec le Vitaliseur et plein d’autres recettes sur le site du Vitaliseur de Marion.

 

Un principe: garder les aliments vivants

Grâce aux progrès considérables de la biochimie cellulaire, la diététique a désormais mis en lumière l’importance des éléments vitaux contenus dans les aliments, vitamines, oligo-éléments et sels minéraux. Le corps a besoin chaque jour pour se régénérer et vivre harmonieusement. Et comme ces éléments doivent rester vivants pour être utiles à l’organisme, la diététique prescrit de respecter cette vitalité jusque dans l’assiette.

Le principe de la cuisson à la vapeur douce est similaire à celui du couscoussier, mais avec des nuances très importantes. Tout d’abord, le matériel devra impérativement être en acier inox 18/10. En effet, les anciens utilisaient la terre cuite, mais celle-ci ne convient pas aux sources de chaleur modernes (électricité, vitrocéramique, induction, même gaz). L’acier inoxydable 18/ 10 est un métal chimiquement neutre; il ne modifie ni l’odeur ni la saveur, il est non poreux et résiste très bien aux écarts de température ainsi qu’aux chocs. C’est le meilleur matériau pour une cuisson saine. L’aluminium est toxique car c’est un métal poreux. Des micro-particules se retrouvent dans les aliments. Nous savons à l’heure actuelle, que les métaux lourds tels que l’aluminium seraient vecteurs de pathologies lourdes, telles que la maladie d’Alzheimer.

 

  • Le récipient contenant l’eau doit être assez haut pour une meilleure autonomie de cuisson. Les marmites trop basses obligent à ajouter de l’eau en cours de cuisson, ce qui altère le goût et détruit les enzymes.
  • Le tamis ou la passoire seront pourvus de trous suffisamment gros (6 mm de diamètre au minimum) pour ne pas contraindre la vapeur qui monterait en pression, donc en température.
  • Le couvercle ne doit pas être étanche. Il doit laisser naturellement passer le trop-plein de vapeur. Il ne doit pas être trop lourd afin que la température de vapeur n’excède pas 95 °C. Il devra être en forme de dôme, pour permettre aux gouttelettes de condensation de s’écouler le long des parois au lieu de retomber sur les aliments, ce qui en affecterait le goût et la qualité.

Grâce aux progrès considérables de la biochimie cellulaire, la diététique a désormais mis en lumière l’importance des éléments vitaux contenus dans les aliments, vitamines, oligo-éléments et sels minéraux.Le corps en a besoin chaque jour pour se régénérer et vivre harmonieusement. C’est ce qui fait le caractère unique du Vitaliseur qui cuit les aliments à cœur sans dépasser les 95°, contrairement aux cuissons traditionnelles qui dépassent toutes largement 100° :

 

  • Il maintient la température de la vapeur constante en la régulant
  • Il cuit ainsi les aliments sans les dessécher, et garde vivants tous leurs éléments nutritifs (même les plus fragiles comme la vitamine C)
  • Mauvaises graisses, toxines et pesticides de surface sont éliminés en tombant dans l’eau de cuisson.
 

Vitamine aaa998b4917c63652a75fff430ea1963490918ece01516e6b745d0a3b3485aa1

 

Le Vitaliseur de Marion est fabriqué en nombre limité pour préserver la terre de ses ressources naturelles

 

 

 

 

 

En bref, les atouts du Vitaliseur

Pratique:

  • Son acier 18/10 est adapté à tout type de chaleur (gaz, électricité, vitrocéramique, induction)
  • Innovant: On peut tout cuire simultanément (bananes, choux-fleurs, poissons) sans que les goûts ne se mélangent ce qui entraîne un gain de temps !
  • Le Vitaliseur de Marion est assez grand pour les grosses pièces (volailles ou poissons entiers) en grand modèle
  • Le Vitaliseur de Marion raccourcit les temps de cuisson (30 min pour un poulet entier, 3 mn pour un filet de poisson
  • Multi-talents, il cuit, décongèle en douceur, réchauffe, maintient au chaud, fond le chocolat sans cuire ni dessécher.

 

Côté santé:

  • Sels minéraux et vitamines sont préservés lors de la cuisson, plus besoin de compléments alimentaires,
  • Le Vitaliseur de Marion aide dans le cadre d’un régime contrôlé, à mincir sans frustration, grâce à une cuisson sans matière grasse qui préserve le goût des aliments.
  • Débarrassés des graisses nocives, les aliments cuits au Vitaliseur de Marion rendent la digestion plus facile.
  • Le Vitaliseur de Marion fait « transpirer » aux aliments, leurs graisses et acides saturés nocifs pour le cœur, les artères et le taux de cholestérol.
  • Le Vitaliseur de Marion permet de cuire tout un repas en un temps record et facilement!

 

 

Accès direct au site le Vitaliseur de Marion!

Vous souhaitez commandez le Vitaliseur de Marion, bénéficiez dun tarif promotionnel et obtenez un code de parrainage en me contactant à l’adresse mail latabledesintolerants@gmail.com

 

%d blogueurs aiment cette page :