Terrine courgette Feta et sa sauce tomate sans gluten, faible en lactose ou sans lactose

 

Cette « Terrine courgette Feta et sa sauce tomate sans gluten, faible en lactose ou sans lactose » est toujours très appréciée! La feta grecque de brebis est faible en lactose. Pour celles et ceux qui ne tolèrent pas le lactose, utilisez une Feta grecque sans lactose.

 

Préparation: 10 mn
Cuisson: 30 mn
Four: 200 °- Th 7

Facile

Pour 6 à 8 personnes
  • 4 courgettes bio
  • 4 œufs bio
  • 50 ml de lait de riz
  • 2 càs de mascarpone sans lactose
  • 1 pincée de muscade
  • 1 càs d’huile d’olive bio
  • Sauce tomate maison ou 1 bouteille de sauce tomate bio
  • 10 feuilles de basilic
  • 1 Feta grecque (faible en lactose) ou 1 Feta sans lactose
  • sel rose et poivre noir

Préchauffez le four. Lavez et coupez les courgettes en 4 dans le sens de la longueur puis les couper en tronçon d’1 cm pour former des dés. Faites chauffer l’huile d’olive dans le wok et faites revenir les courgettes 10 mn.

Dans un saladier, mélangez les œufs, le lait, le mascarpone, le sel, le poivre et la muscade. Coupez la feta en cubes, huilez le moule à cake et alternativement déposez une couche de courgette, une couche de feta et enfin une couche de courgette. Versez la préparation aux œufs et enfournez 30 mn.

Pendant ce temps, préparez la Sauce tomate maison. Si vous utilisez de la sauce en bouteille, faites chauffer dans une casserole et ajoutez quelques feuilles de basilic, une gousse d’ail écrasées le sel et le poivre et faites cuire 15 mn. Démoulez délicatement sur un plat de présentation. Servir avec le coulis.


Astuces 
  • Pour une recette plus rapide mixez les courgettes et ajoutez à la préparation aux œufs.
  • Vous pouvez remplacer les feuilles de basilic par des feuilles de menthe.
  • Cette terrine se mange chaude, tiède et même froide.

Le mascarpone, le beurre et d’autres produits laitiers contiennent peu ou des traces de lactose (env. 1 g pour 100 g) et peuvent être autorisés dans le cas d’intolérance au lactose voir livre p 23, 25 et 27 du livre « La table des intolérants » aux éditions Jouvence.

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :